article de Papa PC PS4 XBOX One

Mirror’s Edge Catalyst

Ecrit par papa

mirrorsedgecatalst_phase1_web_screen_07_faith_vault_wallpaper_wmMirror’s Edge Catalyst est un reboot par EA DICE de leur propre jeu Mirror’s Edge de 2008. On n’est jamais si bien servi que par soi-même.

Le jeu reprend le principe du premier épisode : il s’agit d’un jeu de Parkour (mais siiii vous savez ces gens qui font des courses et des sauts incroyables avec des mouvements super fluides en général en haut d’immeubles et qu’intérieurement vous attendez de voir chuter, oui je vois au fond de votre âme noire) en vue à la première personne. Faith votre héroïne est une messagère (un coursier quoi) dans un monde futuriste un tout petit peu plus bigbrotheriste (j’invente des néologismes si je veux) que le nôtre. 

Ce monde c’est la ville de Glass. Il s’agit d’une ville d’immeubles en verre très stylisée.greetingcard_allA sa sortie de prison, Faith revient dans son équipe de Messagers (DHL 3.0 en mode hippies rebelles) et devra affronter les plans forcément diaboliques du chef de la multinationale locale.

Les contrôles ont été conservés avec une gâchette pour les actions vers le haut : sauter, enjamber et une autre pour les actions vers le bas : glissades, ramper. Ça demande un petit temps d’adaptation mais c’est très pratique.

Visuellement Mirror’s Edge Catalyst est très stylisé avec des structures lisses, géométriques et unicolores. C’est à dessein pour faciliter les déplacements, un code couleur rouge indiquant la direction générale (mais il est toujours possible de trouver un raccourci). La modélisation des bras et des jambes et leur animation accentuent nettement l’immersion et la sensation de vitesse.

Contrairement au premier volet, Faith ne pourra pas prendre pas les armes de ses adversaires (et tant mieux, c’était maladroit dans le premier volet et allait contre le principe) mais elle se battra au corps à corps et disposera de plusieurs types de coups.mirrorsedgecatalst_gc_web_screen_06_wallruncombat_wmSi Faith cours suffisamment vite et longtemps elle développe une sorte de bouclier (focus mode) qui lui permet d’échapper aux balles.

La grande nouveauté c’est ce monde « ouvert ». Une carte permet de placer un point et de pouvoir s’y rendre mais il est toujours hors de question de descendre au sol avec la plèbe (je la comprends). La « Runner vision » ce système indiquant le chemin en colorant certains éléments du décor en rouge se recalcule automatiquement suivant l’itinéraire choisi (J’espère que TomTom et consorts s’en inspireront dans le futur).

En plus de la campagne principale, des missions annexes sont disponibles.  Il y a tout d’abord ces sortes de puzzles environnementaux : vous devez atteindre un objectif à travers le labyrinthe d’un immeuble en construction. Et puis il y a les courses : faire le meilleur temps sur un parcours donné. Enfin il y a aussi des objets à collectionner.mirrorsedgecatalst_gc_web_screen_03_1pconstruction_wmMirror’s Edge Catalyst dispose d’un mode multijoueur (asynchrone). Ici il s’agit de créer un parcours et de défier les autres joueurs à faire un meilleur temps.

Bref avec Mirror’s Edge Catalyst vous ne regarderez plus votre factrice de la même façon (et vous craindrez son redoutable coup de pied sauté).

Disponible sur PC, Xbox One et PS4.mirrorsedgecatalst_phase1_web_screen_06_1p_drone_ride_wm

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire