article de Papa indé Linux Mac PC PS Vita PS4

Day of the Tentacle Remastered

DOTT Key art
Ecrit par papa

DOTT Key art

Je vous parle d’une époque que les moins de 30 ans connaissent à peine.

La musique s’écoutait « unplugged », les gratteux de soirée chantaient (mal) « Aye ame euh criiiiiiip », on avait des posters « I want to believe » et les dinos de synthèse de Jurassic Park émerveillaient nos rétines.

Je vous parle de 1993 !

Et LucasArts sortait Day of The Tentacle (« DOTT » pour les intimes)

D’ailleurs de voyage dans le temps, il en est fortement question dans cette perle du point & click dont la version remastered intitulée Day of the Tentacle Remastered par Double Fine Productions vient de sortir sur PlayStation 4, PlayStation Vita, PC, Mac et Linux.

DOTT003

Day of The Tentacle, suite de Maniac Mansion, narre les aventures temporelles rocambolesques de trois nerds luttant contre la soif de domination mondiale d’un tentacule pourpre mutant.

20160319185354_1

Il s’agit de sauver 2 héros perdus à différentes époques : Hoagie, le roadie, à l’époque de Georges Washington ainsi que Laverne l’étudiante en médecine dérangée, coincée dans un futur dominé par les tentacules. Bernard, le geek, étant lui resté dans le présent.

Une des mécaniques principales du jeu est de transmettre des objets entre les personnages via les toilettes (oui, oui) temporelles du Docteur Fred (et savant fou à ses heures).

20160320114420_1

Ainsi pour obtenir du vinaigre, rien de plus simple (hum) que de mettre une bouteille de vin dans une capsule temporelle dans le passé et de la récupérer dans le futur. Le jeu se déroulant dans le même endroit à différentes époque il est amusant de constater l’impact de nos actions dans le futur (comme changer le drapeau américain pour pouvoir faire un déguisement de tentacule).

DOTT004

Techniquement il faut se remettre dans le contexte: à sa sortie (cela faisait 2 ans que l’on se remettait du traumatisant changement de nom des Raiders en Twix #Raiders4Ever) il s’agissait du premier jeu LucasArts avec des voix (jouées par des acteurs professionnels de surcroît).

L’aspect visuel et l’animation étaient ouvertement inspirés des Looney Tunes et plaçaient la barre très haut (au moment où Intel sortait ses premiers Pentium).

20160319112327_1

A tel point que c’était aussi un des fers de lance des jeux sur CD-ROM (qui commençaient à peine à percer, le DVD n’existait pas encore) permettant de stocker  toutes ces voix et animations. A l’époque je n’y avais joué que sur disquettes (donc sans les voix).

Pour cette version remastered, Double Fine Productions a re-lifté les graphismes très pixelisés d’origine. Et pour les nostalgiques : la simple pression d’une touche permet de revoir les graphismes originaux (ainsi que l’interface et les musiques) et de se rendre compte du travail fourni. Ça doit être la nostalgie mais les graphismes améliorés me semblent trop lisses, un peu trop semblable à un jeu Flash.

20160319174506_1 20160319174459_1

Coté interface, c’était le dernier jeu LucasArts à utiliser le système SCUMM, un moteur de jeux point & click novateur à l’époque. Ce système réservait la moitié inférieure de l’écran à des verbes représentants les actions possibles avec les objets du décor.

20160314215540_1

Dans un souci d’améliorer l’expérience utilisateur, le vénérable SCUMM a été remplacé dans Day of the Tentacle Remastered par une roue contextuelle qui se déclenche sur chaque objet et fait apparaître les diverses actions. C’est nettement plus pratique et permet d’avoir le jeu en plein écran mais ça fait perdre une partie du charme pour les vieux croûtons comme moi. De plus ça rend peut être le jeu plus facile car seul les verbes pertinents apparaissent dans la roue. Mais comme mentionné ci-dessus une simple pression d’un bouton permet de revenir à l’interface originale.

20160314220048_1

Mais il est même possible de profiter des verbes du système SCUMM avec les graphismes reliftés (best of both worlds !)

20160321190650_1

20160314215703_1

La musique du jeu imite les vieux cartoons et colle parfaitement à l’ambiance. Celle-ci a aussi profité d’un upgrade appréciable par rapport à la version Soundblaster d’origine.

Si les voix sont en anglais, il est possible de mettre les sous titres en Français.

Petit bonus, le jeu permet aussi d’écouter des commentaires audio des créateurs originaux à la façon des commentaires pour les films en DVD. Ces commentaires sont traduits en anglais et sont à la fois très amusants et instructifs.

20160321190849_1

Mais outre sa technique DOTT c’est surtout des situations loufoques pensées par Dave Grossman et Tim Shaffer (mais Ron Gilbert et Gary Winnick, les créateurs de Maniac Mansion ont collaboré sur le planning initial).

C’est un jeu où il faut ramasser du faux vomi, congeler un hamster, ou donner un dentier farceur à Georges Washington. C’est un jeu bourré de références et de gags. On peut même trouver le jeu précédent (Maniac Mansion) entièrement jouable sur un des ordinateurs croisé dans le jeu.

20160319173555_1

Ce jeu n’a pas pris une ride et cette version remastered est une superbe façon de le découvrir ou le redécouvrir.

dott-remastered-016

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire