article de Papa Gamescom PC PS4 XBOX One

Mirror’s Edge Catalyst

 

me_catalyst_screen4Avant de quitter Cologne, ses wursts et sa Kölsch, nous ne pouvions manquer d’essayer Mirror’s Edge Catalyst

La présentation débutait dans une petite salle de cinéma montée pour l’occasion. Après une description des motivations de l’héroïne, Faith, et de l’univers du jeu (il s’agit d’un reboot), nous pouvions enfin mettre les mains sur la demo.

Celle-ci durait environ 12 min et nous permettait d’effectuer 3 différentes missions, chacune focalisée sur une partie du gameplay.

Techniquement le jeu semble plus beau et plus fluide même si il conserve son aspect épuré. Parmi les nouveautés on constate l’apparition d’un grappin magnétique permettant de se balancer entre les immeubles.

La première mission était une course contre la montre de parkour, nous demandant d’atteindre le plus vite possible un point de rendez-vous et de battre le meilleur temps d’un des alliés de Faith.

On retrouvait le feeling du premier épisode avec un bouton pour le haut (enjamber les obstacles, sauter, grimper) et un bouton pour le bas (glissades, s’accroupir)

Après avoir réessayé cette étape j’améliorais mon temps et il devenait jouissif de pouvoir enchainer parfaitement tous les mouvements.

me_catalyst_screen1

Le deuxième niveau consistait en une sorte de puzzle dans l’espace où il fallait essayer d’atteindre un endroit surélevé en trouvant le bon chemin au milieu de cet enchevêtrement d’échafaudages, d’escaliers et de gouttières.

Le troisième niveau quant à lui faisait la part belle au combat. Si, à l’écoute des joueurs, Faith n’utilise plus d’armes à feu, elle reste une guerrière exceptionnelle au corps à corps. Le body awareness du jeu (le fait de voir des parties de son corps en vue FPS afin d’augmenter le réalisme et l’immersion) s’avère encore plus impressionnant dans les situations de combats où l’on aurait presque mal pour ces gardes en tenue de combat.

me_catalyst_screen3

Ensuite le jeu nous permettait d’explorer la ville, car la grande nouveauté de cette épisode est bien son monde libre. Une pression sur la carte permettant de sélectionner une destination, le parcours idéal étant indiqué par les objets apparaissant en rouge.

 

Ces quelques minutes avec Faith m’ont clairement motivé et l’attente jusqu’à sa sortie le 25 février 2016 va s’avérer particulièrement longue.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire